La Poste

La Poste : le Maire a rencontré les responsables suite aux retards de livraison des courriers et colis

Vous avez été nombreux à nous faire part de retards dans la livraison de vos colis et courriers.
Après plusieurs échanges, Monsieur le Maire a reçu les représentants de La Poste afin de faire le point sur la situation et de demander que des solutions soient rapidement trouvées.

La Poste a acté que des réorganisations en cours et des défections de contrats saisonniers ont conduit à des retards de distribution depuis une reprise forte de l’activité mi-août.


Elle nous a indiqué avoir a pris des mesures pour faire face à la situation et avoir d’ores et déjà comblé une partie de son retard.

 L’engagement pris par La Poste est que l’ensemble du retard sera rattrapé d’ici la semaine prochaine, que le niveau de qualité optimal sera retrouvé au plus tard mi-septembre afin de rendre un service de qualité au quotidien conforme à ce qu’il a toujours été.

NEWS SITE 650

Des spectacles pour tous, de la musique, de la danse, du théâtre, des expositions, des marionnettes, des conférences en histoire de l’art… Arts visuels et arts de la scène se rencontrent dans une saison aux rendez-vous éclectiques.

BAD

2018 n'aura pas été que l'année de la Coupe du Monde de football. Nos sportifs orcéens se sont aussi illustrés et ce, dans de nombreuses disciplines. Petit tour d'horizon des résultats sportifs 2018.

Le 19 juin dernier, le Maire et ses adjoints présentaient aux Orcéens, à l’auditorium de l’Espace Tati, le bilan de l’action municipale mené depuis le début du mandat, en 2014.

Enfance, éducation, développement durable, participation citoyenne, culture, sport, jeunesse, urbanisme, prévention et sécurité, etc…tous les thèmes relatifs à votre ville et son cadre de vie ont été abordés au cours de cette réunion publique.

A découvrir par ici >>

Valoriser les arts de la rue, prévenir les incivilités liées au tags, mais aussi embellir le cadre de vie, sont les objectifs du projet « ville en graff » lancé en 2013. Après le 14 avenue Saint-Laurent, c’est au tour des piliers sous la N118 de faire peau neuve !

Dans le cadre d’une Opération Nationale définie par l’Etat, l’Etablissement Public d'Aménagement Paris Saclay (EPAPS) a pour rôle d’aménager une partie du Plateau de Saclay. Après la demande et le vote à l’unanimité des élus de la Communauté d’Agglomération plus de 2300 hectares ont été préservés par la loi et 300 hectares au sud du plateau ont été définis pour être aménagés.

corbeville

L’approche de l’Etablissement Public d'Aménagement Paris-Saclay (EPAPS) a été de scinder en trois ces 300 hectares : la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) du Moulon à l’Ouest de la N118, la ZAC dite de Polytechnique sur Palaiseau et enfin celle de Corbeville, située à Orsay, entre celle de Palaiseau et la N118.

À VOS AGENDAS
Jeudi 18 octobre à 19h au Plateau des Projets de l'EPAPS (6 bd Dubreuil) La municipalité a souhaité l’organisation par l'EPAPS d’une réunion publique sur le projet tel qu’il se dessine actuellement. Nous vous invitons à venir participer et à porter, comme nous le faisons, vos exigences pour notre commune.

Si la municipalité n'a pas le pouvoir de décision, nous avons fait part depuis plusieurs années de la nécessité de ne pas aller trop vite concernant l’aménagement de Corbeville, notamment du fait des retards potentiels de l’arrivée de transports adaptés. Nous avons été entendus sur ce point. Les deux autres zones ont connu d’ores et déjà de nombreux aménagements.

L’EPAPS a acté à travers une récente délibération le passage à une nouvelle étape visant l’aménagement à terme de ce secteur. Nous avons donc souhaité vous faire un premier point sur ce dossier.

Dans ce cadre, la position de la commune a toujours été la même : celle de porter des exigences pour Orsay et les Orcéens. Nous avons donc suivi ce principe lors de chaque réunion d’échanges que nous avons eue avec l’EPAPS.

Le projet

Véritable trait d'union entre le quartier du Moulon et celui de Polytechnique, le quartier de Corbeville a une position géographique centrale. C'est entre 1500 et 2000 logements familiaux et étudiants qui verront le jour dans la prochaine décennie. La ville continuera d'ici là à éxiger un débat approfondi pour un projet construit en toute transparence à chaque étape.

CALENDRIER
Une enquête publique aura lieu en avril-mai 2019. Les premiers logements pourraient être livrés par l'Etablissement Public à partir de 2025, le Parc en 2024, l'Hôpital également, sous couvert du maintien de l'arrivée de la ligne 18.

"Notre position est celle de l’exigence pour Orsay et les Orcéens. Si nous ne sommes pas décisionnaires in fine, nous avons obtenu quelques satisfactions dans nos échanges avec l’Etablissement Public : le parc public, le terrain pour l’hôpital, le lieu culturel, la préservation du château de Corbeville, etc. D’autres éléments nécessitent des précisions ou des solutions effectives plus claires comme le lien entre ce quartier et celui à l’Ouest de la N118, comme le renforcement du lien nord-sud (avec notamment l’approfondissement des études sur la réalisation d’un téléphérique), comme la nature de la zone dédiée au développement économique, etc... L’étude sur l’eau sera également un élément important à analyser. Nous avions fixé de nombreuses conditions à travers une première délibération sur le sujet. Il nous faut continuer, ensemble, à faire valoir nos positions avec exigence et transparence "  - David Ros, Maire d'Orsay

Ce que la municipalité a obtenu :

  • Un espace réservé pour la réalisation d'un nouvel hôpital moderne et adapté aux nouveaux besoins
  • Des équipements publics adaptés (il faut continuer à être très vigilants sur ce point) : école, crèche, équipements sportifs...

Mais aussi :

article corbeville2 article corbeville3 article corbeville4

Le château de Corbeville et son domaine.
Après de nombreux échanges, ils seront bien conservés !

Un parc forestier de 6.5 hectares ouvert à tous dans lequel vous pourrez redécouvrir
le site d'escalade ou la Châtaigneraie, tous deux préservés.

article corbeville5 article corbeville6
Un corridor écologique dont chacun pourra profiter et qui au-delà de fournir un cadre propice aux balades et à la découverte, offrira aux espèces animales des conditions favorables à leur déplacement. Il traversera la zone de Corbeville et mettra la nature en valeur. Cet ancien restaurant de Thalès pourra devenir un lieu tourné vers la culture ou avoir une autre fonction à définir lors de la concertation.

Le centenaire de la Première Guerre Mondiale est l’occasion pour la ville, de vous proposer, au travers d’une exposition, des temps de rencontre, d’échange, de partage de souvenirs. C’est le moyen de se remémorer ou de découvrir un temps où Orsay a vu une partie de ses hommes partir en Guerre.

expo 14 18 Page 1

ENFANT FEMMEL’exposition sera ouverte au public à la Bouvêche du 7 au 17 novembre et évoquera de nombreuses facettes de la Grande Guerre. Grâce à la Grande collecte d’Orsay de 2014 à laquelle vous avez été nombreux à participer, une sélection de (vos) souvenirs (photos, objets, lettres) y seront présentés.

Les archives communales partageront également des projets et plans du Monument aux morts, des avis de mobilisation, des documents civils ou militaires. L’exposition départementale racontera, enfin, les relations entre les acteurs du conflit et nous éclairera sur une période méconnue d’Orsay, qui ne fût pas épargnée par la guerre. Trois conférences auront lieu détaillant l’Histoire des conflits franco-allemands, le rôle de la scientifique Marie Curie mais aussi le quotidien des Orcéens pendant cette période. Parmi les histoires insolites, l’Association Philatélique d’Orsay présentera à travers des timbres et des cartes postales d’époque les « Poilus d’Alaska », l’épopée de 436 chiens de traîneaux partis d’Alaska pour rejoindre le front des Vosges en 1915.

Cette commémoration sera enfin l’occasion de mettre en lumière le travail de nos associations qui oeuvrent pour que survivent les souvenirs comme par exemple, le COMITÉ D'HISTOIRE LOCALE ET DES ENVIRONS (CHLOE) et son dossier « Aux soldats d’Orsay, morts pour la France durant la guerre de 1914-1918 » ; mais aussi le CLUB DE GENEALOGIE (CGO) qui en collaboration avec les archives de la ville a créé la page « poilus d’Orsay ». Cette page retrace l’histoire de combattants orcéens, comme Stanislas Norbert Marius Volpini tué lors de la bataille de Verdun, ou Gabriel Emile Buisson mort au combat quelques jours avant le cessez-le-feu. En novembre, toute la ville se mobilise pour la mémoire de la Grande Guerre.


La grande collecte 2018 revient !

1er étage de la Bouvêche

MEDAILLEEn novembre 2014, le service des Archives de la ville a participé à la collecte de documents familiaux relatifs à la Guerre de 14-18, organisée par les Archives nationales. Parmi les documents répertoriés, seront exposés photos, objets, correspondances... Autant de souvenirs que vous, Orcéens, nous accordez de partager au plus grand nombre.

L’occasion de rendre hommage à ces soldats, à qui l’on redonne vie à travers la mémoire de la ville.

Avec le souhait que ces documents suscitent des vocations, des recherches, des passions historiques, nous avons espoir que cette exposition permette la mise en commun d’autres apports de documents pour conserver la mémoire d’un con it centenaire qui part avec ceux qui l’ont vécu.

Venez remettre vos souvenirs familiaux à l’accueil de l’exposition ou directement au service des archives, pendant les horaires d’ouverture !

L'exposition départementale

1er étage de la Bouvêche

Ouverture au public du 5 au 17 novembre  - les mercredis, jeudis, vendredis, de 16h à 19h
Les samedis et dimanches de 14h à 19h

Loin des premières lignes, loin dans nos mémoires et pourtant si proche dans l’intimité des familles, la Guerre de 14-18 a profondément marqué le territoire de l’actuelle Essonne.

LETTRE

En 1914, le département de l’Essonne n’existait pas, la Seine-et-Oise d’alors, du fait de sa position géographique assez proche de la capitale et du front, s’est trouvée impliquée dans le con it par la mobilisation des hommes, la réquisition des ressources économiques, l’implantation d’hôpitaux et de centres de préparation militaire.

Loin des premières lignes, loin dans nos mémoires et pourtant si proche dans l’intimité des familles.

Cette exposition évoque les relations entre l’arrière ligne et le Front, les civils et les militaires, les hommes et les femmes, les réfugiés et les populations locales : elle nous éclaire sur une période méconnue de l’histoire de notre territoire, souvent imaginé comme ayant été peu touché par la Grande Guerre.

Les archives communales

1er étage de la Bouvêche

Découvrez tout ce qui a permis aux historiens de la ville de travailler sur les Poilus d’Orsay : projet et plans du Monument aux morts, avis de mobilisation et de décès, courriers, registres d’étatcivil accessibles au public, recensements de population, séances du conseil municipal, budgets, interventions du Maire de l’époque M. Lapostolle, commémorations, archives militaires....

Découvrez tout ce qui a permis aux historiens de la ville de travailler sur les Poilus d’Orsay.

Les trois conférences

Rez-de-chaussée de la Bouvêche

Réservation conseillée sur place ou auprès du SERVICE ARCHIVES (nombre de places limitées à 50)

Samedi 10 novembre | 16h Projection du film « Nom de code : Poilus d’Alaska »
De M. Jampolsky, D. Duhant et M. Pitiot 90’ (Bonne Pioche productions, 2011)
Retour sur l’épopée sur le front des Vosges en 1915 lors de laquelle, pour aider l’armée française, trois hommes sont allés chercher 436 chiens de traîneaux en Alaska... Ramenés en France, ils permirent la victoire sur le front ! Rez-de-chaussée de la Bouvêche

Samedi 10 novembre
« Fin du Centenaire 14-18, comment conclure ? » | 14h
Hans Herth, sociologue, propose d’éclairer nos rapports con ictuels passés avec l’Allemagne, dans une perspective plus large, à la fois sociologique et dans l’histoire longue de nos deux nations initialement soeurs, trop souvent frères ennemis.

Samedi 17 novembre
« Marie et Irène Curie, deux femmes sur le Front » | 14h
Monique Bordry, ancienne directrice du Musée Curie, vous parlera de Marie Curie qui, accompagnée de sa fille et de femmes bénévoles, équipera une vingtaine de voitures radiologiques et plus de 200 postes fixes. Pendant la guerre, plus d’un million de soldats seront secourus grâce à leurs appareils radiologiques.

« Les sources d’archives sur la vie quotidienne à Orsay pendant la Première Guerre Mondiale » | 16h
Dominique Bassière, responsable des archives historiques, notariales et communales, aux archives départementales, évoquera Orsay, une commune éloignée du Front où, malgré l’absence d’une partie des hommes, la vie continue coûte que coûte.

Les associations partenaires présentes

ASSOCIATION PHILATÉLIQUE D\'ORSAY (APO) présentera son travail sur les différents fronts de la Première Guerre mondiale ainsi que le film « Nom de code : Poilus d’Alaska »

Le COMITÉ D'HISTOIRE LOCALE ET DES ENVIRONS(CHLOE) vous présentera « Aux soldats d’Orsay, morts pour la France durant la guerre de 1914-1918 », un dossier réalisé en 2004 par André Pascal, membre de l’association. Un travail qui servira de base à toutes les recherches entreprises depuis.

Le CLUB DE GENEALOGIE (CGO) présente les parcours de soldats nés à Orsay en 1891, et donc de la Classe 1911. Des destins qui illustrent l’histoire, souvent tragique, de nombreux Poilus. Ces tranches de vie ont été reconstituées à partir d’archives, depuis leurs  ches matricules individuelles et celles de leurs régiments. Cinq d’entre eux sont morts pendant la guerre, ou de ses suites, et ont le titre de « Morts pour la France ».

La ville d’Orsay organise une grande consultation en ligne à l’attention des parents et enseignants des écoles publiques sur l’organisation des rythmes scolaires et périscolaires à partir de la rentrée 2019.

Depuis la modification par la loi des rythmes scolaires en 2014, la ville d’Orsay s’est pleinement engagée pour que l’organisation des temps scolaires et périscolaires soit à la fois, la plus profitable possible pour les enfants mais soit aussi suffisamment flexible pour l’organisation des familles.

Une fois encore, cette année, chaque famille a pu choisir son organisation grâce au parcours alliant étude, activités et temps libre.

Le 27 juin 2017, le gouvernement a adopté un décret permettant (par dérogation) l’évolution des rythmes scolaires, offrant notamment aux collectivités la possibilité de revenir à la semaine de 4 jours.

Afin de recueillir l’avis des parents et enseignants des écoles publiques de la ville sur cette organisation et son devenir pour la rentrée 2019, la ville lance une grande consultation en ligne du 15 octobre au 9 novembre prochain.

visuel bandeau rythmes

COMMENT PARTICIPER ?

C’est très simple, anonyme et sécurisé !

Connectez-vous sur la plateforme de consultation avec vos identifiants et répondez à l’enquête en suivant les instructions indiquées.

Si votre enfant est scolarisé dans une école publique d’Orsay, vous devez avoir reçu, avant le 15 octobre, vos codes personnels de connexion par courrier postal ainsi que par mail si vous avez communiqué celui-ci lors de l’inscription de votre enfant au Portail Famille.

Et si vous ne bénéficiez pas d’un accès Internet à la maison ou si la connexion vous semble trop compliquée ?

Pas d’inquiétude !

Des tablettes seront mises à votre disposition par les animateurs présents le matin et le soir à l’accueil de l’accueil périscolaire de votre école.

Ils vous accompagneront dans votre démarche tout en préservant votre anonymat et votre liberté d’expression !

CONNECTEZ-VOUS

Possibilité exceptionnelle de répondre par questionnaire papier sur demande auprès du Pole accueil familles en mairie.

Du 8 au 12 octobre, la Semaine du Goût sera organisée dans toutes les écoles de la ville. Toujours dans l’optique de promouvoir une alimentation équilibrée et pour être en lien avec la saisonnalité, la Commission des Menus*, a fait le choix de consacrer cette nouvelle édition à la pomme. Comme l’année dernière, des activités adaptées à chacun, maternels et élémentaires, seront proposées sur les temps périscolaires du midi (12h-13h30) ou du soir (15h30-16h30).

Elisabeth Delamoye, adjointe au maire en charge des activités périscolaires : « Comme chaque année, la Semaine du Goût est l’occasion de parler alimentation dans toutes les écoles de la ville mais pas seulement. Nous avons vraiment à coeur de promouvoir « le mieux manger » et la saisonnalité. Grâce à l’investissement des services de la ville, des animations riches et variées seront proposées à vos enfants quel que soit leur âge ! »

(Re) découvrir le fruit

La pomme est souvent perçue comme un fruit banal. Mais êtes-vous certains que vos enfants/petits- enfants, la connaissent vraiment ? Cette nouvelle édition de la Semaine du Goût sera l’occasion de leur faire découvrir la pomme sous toutes ses formes. Ainsi, seront organisés différents ateliers plus savoureux les uns que les autres dans les écoles. Certains pourront participer à des ateliers pâtisserie pour réaliser des recettes à base de pommes (gâteaux, chips, compotes…) pendant que d’autres feront appel à leur créativité pour des ateliers d’arts plastiques… Tout travail méritant récompense, tous les enfants pourront déguster des pommes et même des jus de pomme dans un bar spécialement installé pour l’événement.

marmitesApprendre en s’amusant

Comme le dit l’adage, "on apprend mieux en s’amusant" ! Cette semaine sera bien sûr tournée vers le jeu. Ainsi, un livre d’éveil sera mis en place pour les maternels afin de faire découvrir à ces enfants pas plus haut que trois pommes les différentes parties du fruit (chair, feuille, tige, trognon, pépins…). Du côté des plus grands, un quiz dégustation sera organisé, l’occasion d’apprendre à reconnaître différentes variétés.

Pour poser toutes leurs questions et ne pas finir « pommés », les enfants pourront compter sur leurs animateurs mais pas seulement, certaines classes pourront profiter de l’intervention d’un professionnel qui viendra expliquer son métier, et parler aux enfants de la culture de la pomme. Une sortie à la Ferme de Viltain sera par ailleurs organisée pour aller à la cueillette des pommes…

magritte

La pomme dans l’art

Mais la pomme n’est pas seulement un fruit, c’est au cours de l’Histoire devenu un mythe, un symbole et aussi un objet régulièrement mis en scène par les peintres.

Cette semaine pourra également permettre de sensibiliser les enfants à l’art en utilisant l’angle de la pomme et son étude.

Les services de la ville seront également au goût du jour ou plutôt de la semaine !

lecornec

Sylvie Le Cornec, éducatrice de jeunes enfants sur les temps périscolaires, responsable du RAM et pilote du projet

« La semaine du goût permetaux enfants de découvrir etd’expérimenter en participant à desateliers ludiques différents chaquejour. Notre motivation est de solliciterdes partenariats afin que des passionnéspuissent transmettre leur savoir-faire et leursconnaissances aux enfants. Ainsi, toutel’équipe du périscolaire se mobilise chaqueannée pour proposer des animationsinnovantes tout au long de cette semaine. »

c bourval

Céline Spitzer, responsable de larestauration scolaire

« C'est un rendez vous très attendu pour l’équipe de la restauration scolaire, une semaine de créativité et de saveur autour d'un thème, cette année : la pomme, qu'ils déclineront sous toutes ses formes. »

t marche

Thierry Marché, responsable du service Parcs et Jardins

«Nous planterons dans chaque école un pommier. Ce sera l’occasion d’évoquer les différentes étapes de production de la pomme, de la plantation de l’arbre à la cueillette du fruit »

*La Commission des Menus est composée de représentants de parents d’élèves, des directeurs d’écoles ainsi que des services de la ville.

Le Conseil Municipal des Jeunes d’Orsay (CMJO), c'est une équipe de collégiens et lycéens orcéens qui, élus démocratiquement pour 2 ans, représente la jeunesse auprès des élus de la Ville (le Maire, l’élu au Sport, à la Jeunesse, à la Culture…). Véritable force de consultation, de proposition et d’action, ce jeune conseil se réunit environ 1 fois par mois pour élaborer des projets (sorties, cérémonies officielles, activités intergénérationnelles, participation à des festivals, soirées cinéma…).

Tous les collégiens d'Orsay seront amenés à élire leurs conseillers municipaux la semaine du 10 décembre prochain. Un changement cette année, les élections ne s'adresseront qu'aux seuls collégiens ; les lycéens étant souvent pris par leurs impératifs scolaires (devoirs, examen…) et leurs autres activités. Vos jeunes élus témoignent...

SofiaCMJO

Sofia, élève de 3e

« J’aime me dire que nous améliorons un peu la ville. Aider les personnes âgées, partager des moments avec eux… je m’attendais à une organisation stricte et en fait pas du tout. On propose des idées, on monte des projets ! »

KilyanCMJO

Kilyan, élève de 2nde

« J’aime agir pour les autres. C’est vraiment enrichissant. Je pense par exemple à la buvette intergénérationnelle et solidaire au Festival Street Art Paradise dont les bénéfices ont été reversés au service pédiatrique de l’hôpital. »

JulieCMJO

Julie, élève de Terminale

« Le CMJO, c’est un premier pas dans le monde des adultes et la vie active, on découvre les coulisses du fonctionnement d’une ville. J’ai pu rencontrer les élus, mais aussi visiter l’Assemblée Nationale, le Parlement européen…C’est que du positif ! »


CALENDRIER 2018 / 2019 :

  • Sensibilisation et information des élèves : du 15 octobre au 16 novembre
  • Candidature jusqu’au 16 novembre
  • Rendez-vous des parents : 20 novembre
  • Campagne électorale : du 26 novembre au 7 décembre
  • Élections : semaine du 10 décembre
  • Investiture : janvier 2019

fete science 2018Dans le cadre de la Fête de la Science 2018, la Ville d’Orsay vous propose une entrée dans l’univers des sciences et de la recherche à travers une exposition et des conférences théâtrales, gratuites et ouvertes à tous.

Vendredi 12 octobre

À partir de 19h - Salle Jacques Tati - Allée de la Bouvêche - Orsay

LES IMPROMPTUS SCIENTIFIQUES - par la Compagnie Groupe N+1

Des discours spectaculaires qui mettent en scène un chercheur dont les travaux sont joyeusement déréglés par le Groupe N+1.

Impromptu n°1 « En principes » - 21h

Où l’on apprend comment les sardines font pour nager en banc, pourquoi plusieurs programmes informatiques doivent fonctionner ensemble, la manière dont les termites construisent leur nid, et comment ranger ses affaires.

Impromptu n°2 « La mesure d’un génome, Jérôme ? » 19h et 20h

Où l’on entend Jérôme Mathé répondre à des questions simples : « Comment lit-on l’ADN avec un nanopore ? » et à d’autres plus complexes : « Pourquoit oute la nature est codée avec seulement 4 bases ? »

Impromptu n°3 « Comment faire couler une goutte d’essence d’un brin d’herbe ? » 19h et 20h

Tel un sioux des temps modernes, Thierry Chataing retrace les chemins insoupçonnés de la valorisation des déchets. Tout public dès 14 ans. Gratuit sur réservation auprès du service culturel : Tél. : 01 60 92 80 36 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Samedi 13 octobre

De 10h à 18h - La Bouvêche - Allée de la Bouvêche - Orsay

CHRONIQUES DE L’ÉVOLUTION

L’évolution biologique est le processus par lequel les espèces vivantes se modifient au fil des générations. Dans ce contexte, il est banal de considérer que l’espèce humaine est la plus évoluée. Cette certitude rassurante n’a malheureusement aucun sens ! Qu’elles soient végétales, animales, fongiques, bactériennes, etc... les quelques 10 millions d’espèces qui vivent autour denous sont aussi évoluées que l’espèce humaine. Elles et nous sommes issues d’un même ancêtre commun, LUCA, qui vivait il y a près de 4 milliards d’années.

À partir de 6 ans. Entrée libre.


PROGRAMME COMPLET SUR www.fetedelascience.fr 

En vue de la mise en place au 1er janvier 2019 du prélèvement à la source, et à l'occasion de l'ouverture du service de déclaration en ligne intervenue le 11 avril 2018, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr pour obtenir les réponses à vos questions et effectuer vos démarches en ligne.

PRELEVEMENT SOURCE 72

demarches cimetiere

Depuis le 20 mars dernier, les formalités administratives effectuées jusqu’à présent sur le site du cimetière communal (renouvellement de concession funéraire, achat, renseignements sur la localisation de sépulture ou sur les demandes de travaux) sont assurées dans les bureaux du pôle des Formalités administratives à l’Hôtel de ville.

PLUS D'INFOS : 01 60 92 80 00

pre plainte en ligne

Si vous êtes victime d'une atteinte aux biens (telle que vol de téléphone portable, escroquerie ou abus de confiance, dégradations ou destructions de biens privés, etc.) commise par un auteur inconnu, vous avez désormais la possibilité d'effectuer une déclaration de plainte en ligne.

Contacté sous 24h, vous obtenez alors un rendez-vous dans le service de police de votre choix pour finaliser le procès-verbal. Ce dispositif vous offre une liberté dans le choix de votre rendez-vous et un gain de temps considérable.

Attention : ce service en ligne ne se substitue en aucun cas à l’appel en temps réel aux services de police. En cas d’urgence, composez le 17 ou le 112.

Pour déposer plainte en ligne, rendez-vous sur : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

tranquilite vacances

PARTEZ L'ESPRIT SEREIN :

Le service "Opération tranquilité vacances" proposé gratuitement par la mairie, permet une surveillance de votre domicile pendant vos vacances, sur simple demande. Il vous suffit d'indiquer vos dates d'absence à la police municipale : celle-ci passera régulièrement devant votre domicile dans le cadre de sa mission d'îlotage. L'opération se fait en coordination avec la police nationale.

CONSEILS EN CAS D'ABSENCE :

  • Faites ramasser quotidiennement votre courrier par un voisin ou faites-le suivre sur votre lieu de villégiature.
  • Utilisez des minuteries sur quelques lampes dans les pièces où la lumière sera remarquée depuis l’extérieur de la maison.
  • Demandez à un voisin ou une personne de confiance de vérifier régulièrement l’extérieur de la maison.
  • Ne laissez pas d’échelle permettant d’accéder facilement aux étages à disposition. Si vous résidez au dernier étage d’un immeuble, veillez à fermer vos fenêtres et volets pour éviter un accès à partir du toit.
  • Avant de partir, fermez convenablement toutes les issues (portes-fenêtres, vasistas, porte de garage, accès à la cave et à l’entresol).
  • N’indiquez pas vos dates de vacances sur votre répondeur téléphonique. Les cambrioleurs précèdent souvent leur passage d’un « appel de sécurité ».

POUR VOUR INSCRIRE AU DISPOSITIF, CLIQUEZ ICI.

Être senior et bien vieillir à Orsay : le temps, ce bien si précieux dont on pense manquer cruellement. Le temps, celui qui passe et nous fait prendre de l’âge. Et si le temps devenait une opportunité ? C’est justement la thématique de la Semaine Bleue qui se déroulera à Orsay du 5 au 12 octobre prochain. « Bien vieillir, bien vivre avec son âge », derrière ces notions se cachent de multiples thématiques : le rapport aux autres mais aussi à soi-même, la forme physique et l’énergie ou encore les loisirs et la vie sociale.

Avec des temps forts comme le Grand Loto organisé par l’Association des retraités d’Orsay ou le concours intergénérationnel de pâtisserie par trinôme (jeune, seniors orcéens et kempenois), les occasions de vous retrouver seront nombreuses. Vous pourrez également profiter des lectures de textes proposées par l’association Plumes et Paroles, de rencontres avec des seniors allemands, ou encore de rendez-vous avec le Club de Généalogie d’Orsay. Il s’agit bien ici de tisser des liens, de créer des passerelles entre les générations pour favoriser le vivre ensemble. Mais cette année, la Semaine Bleue, c’est aussi des temps d’échanges pour se remettre en question, dialoguer, et délivrer des informations utiles pour que chacun puisse bien vivre avec son âge.

Une semaine de prévention : pour être bien en forme, plusieurs facteurs sont à prendre en compte : l’hygiène de vie, l’alimentation, l’activité physique. Mais il n’est pas toujours aisé de « manger mieux et bouger plus ». Pour vous donner des bonnes astuces et conseils à appliquer au quotidien, le CCAS et les services de la ville ont concocté un programme qui allie conférences et ateliers.

Conférence-Théâtre Forum le lundi 8 octobre à 14h à la salle Jacques Tati, une action ciblée sur le vol par ruse : face à la recrudescence des « vols par ruse » commis au domicile des seniors, cible privilégiée des malfaiteurs, le CCAS, dans le cadre du CLSPD, organise un après-midi dédié. Avec une conférence co-animée par la Police nationale, le Major Rougier, & Monsieur Mel, juriste du bureau d’aide aux victimes MEDIAVIPP, membres du le CLSPD d’Orsay, pour vous apprendre les ruses employées et vous permettre d’adopter les bons réflexes pour vous en prémunir ; et un théâtre forum par la Compagnie « Arts et prémices » qui vous proposera de nombreuses et surprenantes, mises en situation. À ne pas manquer, tant pour les concernés que pour leur entourage ! 

SEMAINE BLEUE actu

A noter dans vos agendas :

la conférence et Théâtre-forum « Vol par ruse »

la conférence « Bien dans son assiette » menée par une nutritionniste
le café voisin’age « Bien manger »
la conférence « Bien chez soi » qui évoquera l’aménagement de votre logement
les ateliers « Equilibre en mouvement »
un atelier sur l’utilisation des outils numériques (ordinateurs, tablettes) sera également proposé.

Découvrir le programme complet

correspondances Pour un étudiant étranger arrivant en France, il n’est pas toujours simple de s’intégrer. Logés en résidences universitaires ou locataires en ville, ces étudiants se retrouvent parfois dépaysés, isolés, surtout les premiers temps. 

Pour les accompagner, l’Association « Les Amis du Campus d’Orsay » vous propose à vous,  habitants proches du campus universitaire d’Orsay, familles ou personnes seules, de devenir « correspondant(s) ». Il s’agit de rencontrer régulièrement un ou deux étudiants, pour partager un repas ou faire des visites, aller au cinéma ou tout simplement pour discuter. 

 

L’objectif est simple : échanger, faire découvrir votre culture et découvrir celle de votre/vos étudiant(s). Ces rencontres sont toujours enrichissantes, pour les étudiants comme pour les correspondants !  Prêts à tenter l’expérience ? 

 

CONTACT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (avec la mention « Correspondances »).

Vivre en communauté c’est savoir comment se comporter vis-à-vis de ses voisins. Voici quelques règles utiles à suivre.

REGLE DE VIE

Les feux de jardin

La circulaire DEV1115467C, datée du 18 novembre 2011, rappelle que le brûlage à l’air libre des déchets verts est strictement interdit. En effet, ceux-ci sont considérés comme des déchets ménagers et assimilés et les brûler est interdit par l’article 84 du règlement sanitaire départemental.

Les végétaux dans vos jardins

C’est l’été, il fait beau, on veut profiter de son jardin, s’étendre à l’ombre sous un arbre. Mais saviez-vous que si celui-ci mesure plus de deux mètres, le Code Civil impose alors une distance séparative de deux mètres avec la propriété de votre voisin ? Pour ceux dont la taille est inférieure, c’est seulement 50cm. De plus, les branches et les racines ne doivent pas sortir de la propriété. Pour cela, la mairie d’Orsay propose quelques règles à respecter pour le confort de tous :

  • Tu planteras ta haie à une distance de 50cm à 2m de la propriété de ton voisin tant que sa taille n’est pas supérieure à 2m.
  • Tu planteras ta haie à au moins 50cm de la voie publique si elle ne dépasse pas 2m.
  • Tu planteras ta haie avec au moins 2m de recul, si celle-ci mesure plus de 2m.
  • Tu planteras tes arbres fruitiers à 50cm de la limite de ton jardin
  • Tu planteras tes arbres à haute tige à au moins 8m des maisons et des limites bâtissables
  • Tu ne toucheras point aux arbres d’alignement sur le trottoir
  • Tu respecteras les parcs et les espaces publics

Il existe toutefois des précisions quant à cette thématique. L’article 671 du Code Civil précise que ces distances peuvent ne pas être respectées, en cas d’usage reconnu. De plus, si la limite des propriétés est un mur, chaque partie du mur peut servir à produire des espaliers, mais cela ne doit en aucun cas dépasser la cime dudit mur. L’article 672 dispose que tout voisin peut exiger que tous végétaux n’étant pas aux normes, peut être arraché ou réduit à la bonne hauteur. L’article 673 précise que pour tout branchage dépassant sur sa propriété, il est en droit de les couper ou de les faire couper.

Le désherbage

Dans sa démarche de développement durable, Orsay a renoncé aux produits phytosanitaires, mesure qui est entrée en vigueur pour les collectivités en 2017 pour l’ensemble des collectivités et arrivera pour les particuliers en 2019. Il existe toutefois des solutions alternatives comme la binette, le compostage, le paillage ou les plantes vivaces. Pour une ville plus verte, chacun doit s’y mettre !

L’entretien du trottoir

Est-il nécessaire de le rappeler ? Chaque habitant est responsable du bout de trottoir situé devant sa propriété. Il est ainsi tenu de balayer ou désherber sa parcelle, cela est signifié par le règlement sanitaire départemental. De plus, il est demandé d’élaguer ses végétaux pouvant dépasser sur la voie publique et gêner le passage. Dans le cas contraire, le Code Rural autorise la Ville à effectuer elle-même ses travaux. Enfin, la société de distribution de l’électricité rappelle qu’il est important de veiller à ce qu’une distance de sécurité soit instaurée lors de la plantation d’un arbre avec les poteaux électriques, et de ne jamais essayer de ramasser une branche tombée sur une ligne électrique.

Les bruits de voisinage

La période estivale est également celle des travaux d’entretien de la maison. Néanmoins, saviez-vous que vous n’êtes pas en mesure de réaliser ces travaux librement à tout moment ? En effet, selon l’article 4 de l’arrêté 04-31 du 11 mars 2004, les travaux réalisés avec l’aide d’outils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage à cause de leur bruit sont limités. Ils ne peuvent être effectués que :

  • Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30
  • Les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
  • Les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Avec les mois d’octobre et novembre arrive le paiement de la taxe d’habitation et, pour les propriétaires, de la taxe foncière. Si depuis 10 ans, la municipalité n’a pas augmenté les taux communaux, les impôts locaux connaissent toutefois chaque année une légère évolution, décrétée par l'Etat en fonction de l'inflation, indépendante de la volonté de la commune. En voici un éclairage…

article impots

Comment calculer le montant de votre impôt ?

LA TAXE FONCIERE

L'impôt est le produit d'un taux par une assiette fiscale, ou base. Le tableau figurant sur votre avis d'imposition de taxe foncière détaille :

  • dans chaque colonne : les taux votés par les collectivités ou établissements publics (commune, intercommunalité, département, etc.
  • dans les lignes : la base du bien imposé et la cotisation, qui est le produit de la base par le taux.

Les taux communaux n'ont pas changé depuis 10 ans. Ainsi, si vos impôts augmentent, c'est parce que :

  • La base d'imposition augmente régulièrement, au rythme de l'inflation, sur décision de l'Etat.
  • es autres collectivités votent une augmentation de leur taux (par exemple le département +29% en 2016).

LA TAXE D’HABITATION

Qui la paye ?
Vous devez la payer si vous êtes propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de votre habitation principale et de votre habituelle résidence secondaire. Vous êtes imposable à l’adresse où vous habitez au 1er janvier.

Comment est-elle calculée ?
L’impôt est le produit d’une base par un taux. La base (ou assiette) dépend des caractéristiques de votre logement et de sa localisation sur la commune. Elle a été calculée par les services fiscaux en 1970 et évolue régulièrement, l’inflation étant l’indice retenu depuis 2016.

Le taux d’imposition est voté chaque année par les collectivités ou établissements publics qui lèvent la taxe d’habitation : commune, intercommunalité (communauté Paris-Saclay), Etat (pour la taxe spéciale d‘équipement), et cette année, une nouvelle colonne apparaît pour la GeMAPI, en substitution du syndicat de communes (Siahvy). Le taux n’a pas évolué à Orsay depuis 10 ans.

Les abattements : la commune a un pouvoir d’abattement, qui permet d’alléger l’impôt des familles nombreuses ou des personnes handicapées : • Abattement pour personne(s) à charge : pour chaque personne à charge, un abattement de 10 % s’applique à votre valeur locative. Au-delà de 2 personnes, la mairie a fait le choix d’un abattement à 25 % (le maximum possible), pour toutes les personnes suivantes. Attention, l’abattement s’applique sur la valeur locative moyenne de la commune et non pas sur la valeur locative de votre bien.

Exemple :

  • M. Mme Durant ont trois enfants à charge et leur maison a une valeur locative brute de 4 000 €
  • Par ailleurs, la valeur locative moyenne à Orsay est de 5 954 € €
  • Abattement pour les personnes à charge : - 2 premiers enfants : 5 954 € x 10 % = 595 € x 2 enfants, soit 1 190 € - 3ème enfant : 5 954 € x 25 % = 1 489 €
  • La valeur locative de M. Mme Durant passe de : 4 000 € - 1 190 € - 1 489 € = 1 321 €. C’est leur valeur locative nette, ou base nette d’imposition.
  • Montant de la cotisation TH : valeur locative nette 1 321 € x taux d’imposition 17,57 % = 232 €

A retenir : le montant de l’abattement sera le même quelle que soit la valeur locative du bien, puisque son assiette est la valeur locative moyenne de la commune. • Abattement pour personnes handicapées : la commune a voté le taux maximum de 10 %. Il s’applique de la même manière que ci-dessus, sur la valeur locative moyenne.

Exonérations : vous pouvez être exonéré de taxe d’habitation selon le type de revenu que vous percevez (ASPA, AAH…) et s’il ne dépasse pas un plafond, ou selon le type de logement (résidence étudiante par exemple).

La suppression progressive de la taxe d’habitation

La principale nouveauté, décidée par le gouvernement, porte sur la disparition progressive de la taxe d’habitation pour l’ensemble des Français d’ici 2020. 80 % des foyers bénéficieront d’une suppression de leur taxe d’habitation sur leur résidence principale. Elle se fera en 3 ans à partir d’octobre 2018. Il s’agit d’un dégrèvement qui permettra aux communes d’être entièrement remboursées par l’Etat. Il sera de 30 % en 2018, 65 % en 2019 et 100 % en 2020. Ensuite, la taxe d’habitation disparaîtra totalement. Plus d’infos sur www.impots.gouv.fr

La nouvelle taxe GeMAPI

La taxe du syndicat de commune (Syndicat Intercommunal pour l'Aménagement Hydraulique de la Vallée de l'Yvette - SIAHVY) est annulée. Elle figure désormais sur vos feuilles d’imposition avec un montant = 0 €. Elle est remplacée par la taxe dite GeMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations). Destinée à financer la prévention des risques d’inondation, elle sera répartie par les services fiscaux sur les quatre taxes locales (la taxe d'habitation, la taxe foncière pour le bâti et le non-bâti, et la cotisation foncière des entreprises). Cette taxe est uniforme sur tout le territoire de la communauté d'agglomération Paris-Saclay.


LE SAVIEZ-VOUS ?

Depuis le 1er janvier 2018, la Communauté d’agglomération Paris- Saclay exerce une nouvelle compétence relative à la gestion des milieux aquatiques et à la prévention des risques d’inondation. Cette compétence a été déléguée au SIAHVY (Syndicat Intercommunal de l'Aménagement Hydraulique de la Vallée de l'Yvette) qui décide de son montant.

Permanence pour mineursDans le cadre du Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance, chaque dernier mercredi du mois de14h à 17h, Walid Abdelouahed, juriste et responsable de la Maison de la Justice et du Droit, informe et oriente des jeunes de 7 à 27 ans sur des sujets aussi variés que : le harcèlement en milieu scolaire, les droits en cas de divorce, l’autorité parentale, le droit du travail, les pensions alimentaires non versées, etc...

Sur rendez-vous, gratuit et confidentiel au 01 60 92 58 85.

SAISON CULTURELLE 2018/2019

carnet saison 2018

Orsay Mag'

couv octobre 2018

ANNUAIRE DE LA VILLE

couv annuaire 2018 19

ÉPHÉMÉRIDE

Mardi16OctobreSemaine 42 | EdwigeGPremier quartier

LA MÉTÉO À ORSAY

Partiellement couvert

14°C

Orsay

Partiellement couvert

Humidité: 66%

Vent: 11.27 km/h

  • 16 Oct 2018

    Partiellement couvert 23°C 15°C

  • 17 Oct 2018

    Partiellement couvert 21°C 11°C