capteur

Depuis le printemps 2022, les écoliers de maternelles et élémentaires ont dans leur classe un curieux appareil.

À peine visible, ce petit boitier, plutôt discret est, pourtant bien utile. Il s’agit d’un capteur de CO² permettant de mesurer la concentration de gaz carbonique dans une pièce et donc la qualité de l’air respiré. De la taille d’un détecteur de fumée, cette petite boîte fonctionne en temps réel, via un capteur infrarouge, et est équipée d’un voyant qui varie selon la concentration de dioxyde de carbone présent dans la pièce. Lorsqu’il est vert : tout va bien ! Lorsqu’il est rouge : il est temps d’ouvrir les fenêtres pour renouveler l’air !

Au total, 49 capteurs ont déjà été installés dans les écoles de la ville. Recommandés par les scientifiques dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les capteurs de CO² présentent de nombreux avantages. Ils sont à la fois un moyen efficace de diminuer les risques de contamination liés à la présence de différents virus, mais permettent aussi de réduire la concentration dans l’air de certains polluants.

« Une bonne ventilation des classes est essentielle pour la santé et le bien-être des élèves. De bonnes conditions de travail, c’est d’abord respirer un air sain », rappelle Fréderic Nicolas, chargé de mission numérique éducatif à la mairie d’Orsay.

BON À SAVOIR

Un taux élevé de dioxyde de carbone réduit la concentration et peut provoquer des maux de tête, de la fatigue et divers symptômes.

Magazine

ANNUAIRE DE LA VILLE

couv annuaire2021.22

Carnet de saison culturelle

COUVERTURE carnet2022

Guide des herbes de trottoirs

GUIDE HERBES SAUVAGES COUV