En novembre, les jours raccourcissent, le temps est souvent humide et froid et Noël est encore loin. Nous avons envie de lumière et de chaleur humaine. Et le Festival des solidarités est là pour nous donner du baume au cœur.

Depuis 2009, la Ville d’Orsay participe au Festival des solidarités, un événement ou plutôt une foule d’événements organisés du 16 novembre au 2 décembre pour promouvoir la solidarité internationale et locale. Cette année, il est placé sous le thème de l’impact de l’action individuelle. Chacun, à son niveau, et même en bas de chez soi, peut agir et devenir acteur d’un monde plus juste, solidaire et durable.

Banière Festisol

Films, débats, concerts, spectacles, expos, animations participatives et festives (repas partagé, atelier de réparation solidaire de vélos, disco soupe sur le marché…), seront autant d’occasions d’associer un large public (scolaires, jeunes, familles, universitaires…) à une réflexion collective sur notre monde. Ainsi, plusieurs grands thèmes sont à l’agenda du Festival.

Les questions d’exil et de migrations feront l’objet de grands temps forts mais il sera aussi question d’économie alternative, de lutte contre le gaspillage, d’intégration des personnes porteuses de handicap dans la société, du droit à l’éducation, des conditions de vie des étudiants … Orsay a la chance d’avoir sur son territoire de nombreux associations solidaires, que ce soit dans l’humanitaire, le logement, l’aide au développement. Et le programme est à l’image de cette diversité.

TOUT LE PROGRAMME

  • Pot d’ouverture du Festival – le 16/11 à 19h (Hall de la salle de spectacle J. Tati)

Des membres de l’association La Racine tiendront un stand de présentation de la monnaie locale citoyenne La Racine, et répondront à toutes vos questions sur ce moyen de paiement alternatif.

  • Spectacle « 1336 (Parole de Fralibs) » - Philippe Durand / La Comédie de Saint-Étienne – Centre dramatique national - le 16/11 à 20h30 (Salle de spectacle J. Tati)

« Derrière " 1336 " se cache un décompte des jours de lutte, ceux passés de la fermeture de l’usine Fralib jusqu’à la fin du conflit entre Unilever et les ouvriers du groupe fabriquant les thés Lipton et Éléphant. 1336 est aujourd’hui la nouvelle marque des thés produits par la SCOP qu’ils ont créée en 2015. 1336 (parole de Fralibs) raconte ce combat de David et Goliath modernes. Après Paroles de Stéphanois, Philippe Durand prête sa voix à ces hommes et femmes qui, attachés à leur travail et refusant la fatalité, ont fait plier le géant économique. Le comédien donne corps aux rencontres qu’il a faites, aux interviews qu’il a menées auprès des Fralibs dans leur usine, à Gémenos près de Marseille, en gardant leurs paroles intactes. Cette épopée sociale, humaine, retrace les grands faits de cette aventure collective et rend un vibrant hommage au courage et à la pugnacité de ces ouvriers sauvant leur emploi et un savoir-faire artisanal ».

  • Concert musique du monde « Olli and the Bolliwood Orchestra » – Cie Label Caravan - le 17/11 à 20h30 (Salle de spectacle J. Tati)

« L’inimitable son indien, Olli le cultive à travers sa ré-interprétation occidentale depuis plus de 25 ans,à travers de nombreux voyages, tournées dans le monde, enregistrements en Inde, collaboration avec la scène «Asian» de Londres... Pour cette proposition club et dansante, Olli y est entouré des meilleurs musiciens indiens, notamment Asad Khan (qui joue toute l’année avec A.R. Rahman, compositeur de la musique du film au succès planétaire «Slumdog millionnaire») ainsi que de la chanteuse Indo-américaine de Madras Kavita Baliga, du vidéaste Jesse Lucas et des musiciens français du Bollywood Orchestra. L’un des meilleurs guitaristes et compositeurs de sa génération. Plébiscité par les plus grandes figures du flamenco, Juan Carmona vagabonde sur les chemins aériens du duende. Sa guitare assure une continuité entre “modernité” musicale et l’une des traditions flamenca de Jerez les plus anciennes et les plus vivantes d’Andalousie ».

  • Ciné-débat « Journal filmé d’un exil » de Magali Magne – 22/11 à 20h30 (Cinéma J. Tati)

En présence de la réalisatrice

En 1936, à l’occasion de la naissance de son fils, Robert Bernas achète à Vienne une caméra Eumig 8mm pour filmer la vie de sa famille. Juifs franco‑autrichiens, ils fuient Vienne puis Paris et s’exilent aux Etats-Unis pour revenir en France en 1947. Harry Bernas, le fils de Robert, a vécu cette histoire qu’il partage aujourd’hui avec nous....

  • Disco soupe – 23/11 à partir de 10h

Sur le marché du vendredi quartier du Centre

Proposée par l’Accueil de jour Sésame des Amis de l’Atelier

  • festisol confConcert du groupe l’Amusange en solidarité avec les victimes des attentats du 13 novembre – 23/11 à 20h30 (Maison Jacques Tati)

Aux saxophones ténor, alto, soprano, chant, flute traversière, compositrice “d'une profondeur et d'une intensité remarquables” (Jazz Hot)

Claire Michael a été élue révélation de l’année 2005 par la presse Brésilienne.
Ce soir elle nous fera découvrir son dernier album.

  • Journée des Solidarités - le 24/11 (Maison et Cinéma J. Tati, Pass’age)

Grand temps fort de ce festival. Pendant une journée, parlons et vivons la solidarité.

  • Spectacle « Gigi rebondit » – 25/11 à 15h (Maison J. Tati)

One-woman-show proposé dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Ex-victime de violences conjugales, Gigi, comme elle se fait appeler, ose mettre en scène sa propre vie et propose un spectacle drôle, touchant, qui prouve qu'il est toujours possible de rebondir.

Entrée libre

  • Séance « Ciné-ma différence» - 25/11 à 14h30 (Cinéma J. Tati)

Les séances proposées dans le cadre de ciné-ma différence sont accessibles aux enfants et adultes autistes, polyhandicapés, avec  handicap mental, ou troubles psychiques)

  • Ciné-débat « Grande-Synthe : La ville où tout se joue » de Béatrice Camurat Jaud - 27/11 à 20h30 (Cinéma J. Tati)

Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe (59) est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face. Pourtant, sous l’impulsion du maire Damien Carême, citoyens, associations et pouvoirs publics se remontent les manches pour trouver des solutions avec enthousiasme et humanisme.

La ville de Grande-Synthe, aujourd’hui en pointe sur les questions de transition écologique, devient un vrai laboratoire du futur. Béatrice Camurat Jaud, réalisatrice de ce film documentaire, nous offre un regard sans détour sur les femmes et les hommes œuvrant pour une transition vers un avenir meilleur

  • Ciné-débat « Wonder » de Stephen Chbosky, dans le cadre du Festival Imago art et handicap- 29/11 à 20h30 (Cinéma J. Tati)

August Pullman est un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de coeur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure extraordinaire d’Auggie finira par unir les gens autour de lui.

  • Spectacle « L’écrit d’Anthony » - 30/11 à 20h30 (Salle J. Tati)

Mon nom est Anthony MUNGIN, je suis noir, américain, j’ai 46 ans et j’ai été condamné à mort en Floride (USA), le 23 février 1993, pour un meurtre que je n’ai pas commis.

Lecture en musique des poèmes – émouvants, forts et très beaux – écrits par cet homme durant ses 23 ans dans le couloir de la mort, au fond d’une prison de Floride

  • Débat de clôture sur l’accès à l’éducation le 2/12

Dans le monde, en 2015, 121 millions d'enfants et d'adolescents ne sont toujours pas scolarisés et 58 millions n’ont même pas accès à l’enseignement primaire (données de l’Unesco). En France même, selon le Défenseur des Droits, Jacques Toubon dans son rapport de 2016, il y a "un hiatus entre le droit proclamé à l'éducation et l'effectivité de ce droit". Enfants vivant dans des campements, mal logés, itinérants, allophones, mineurs isolés, handicapés, hospitalisés,… nombreux sont ces enfants à ne pas être scolarisés normalement. Dans ces conditions, qu’en est-il du droit fondamental à l’éducation et comment le faire respecter ?

Les films réalisés en 2015 par Amnesty international « Roms, des écoliers avec des rêves comme les autres » et « Ecoliers des bidonvilles, avoir une vie comme les autres » de respectivement 7 et 13min seront diffusés en introduction à ce débat. 

Débat animé par Laurent OTT (association Intermèdes Robinson) et Nadia NGUYEN (RESF)

Entrée libre.


3 EXPOSITIONS :

  • La terre est ma couleur du 6/11 au 1/12

Exposition réalisée par Rue du monde et prêtée par la bibliothèque départementale de l’Essonne

Du 06 novembre au 01 décembre 2018

Lieu : Maison Jacques Tati, 14 Bis avenue Saint Laurent 91400 Orsay 

 En retraçant l’histoire des hommes, leur évolution et leurs modes de vie, cette exposition permet de comprendre, apprendre et respecter les différences.

 Entrée libre

Renseignements: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  // 01 69 82 60 00

  • Lutter contre la peine de mort du 27 au 30/11 (Hall de la salle de spectacle J. Tati)

Exposition réalisée par le groupe d’Amnesty international de la Vallée de Chevreuse

L'exposition Peine de Mort aux USA présente, année par année, les photos des condamnés qui ont été exécutés aux Etats-Unis entre 2008 et 2018, ainsi qu'une statistique Etat par Etat des condamnés exécutés et en attente d'exécution. Un poster montre également les Etats abolitionnistes et ceux qui maintiennent la peine de mort

festisol amnesty

  • 50 ans de lutte, 50 ans de solidarité

Exposition réalisée par la FASTI
Du 16 novembre au 01 décembre 2018
Lieu : Maison Jacques Tati, 14 Bis avenue Saint Laurent 91400 Orsay 
 Cette exposition, retrace au cours de ses 50 dernières années de luttes et de solidarité de la FASTI. Les thèmes mis à l’honneur sont : les luttes contre la racisme, l’apprentissage du français, les migrant-e-s âgé-e-s, les jeunes immigré-e-s, le logement, le féminisme, la nouvelle citoyenneté, la lutte contre le colonialisme, la liberté de circulation et d’installation.
 Entrée libre
Renseignements: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  // 01 69 82 60 00
Exposition prêtée par la FASTI et l’ASTI des Ulis/Orsay/Bures/Gif

  • Exposition photo Ferial Hart en lien avec le Groupe SOS Solidarité

Les photos de cette exposition sont extraites du livre « rencontres », sorti à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés, qui retranscrit trois années d’engagement dans l’aide aux demandeurs d’asile. Avec cette exposition, le groupe SOS Solidarité souhaitait sensibiliser le public à l’accueil des réfugiés et changer leur regard sur l’immigration.

Du 16 novembre au 01 décembre 2018

Lieu : cinéma Jacques Tati, allée de la Bouvêche 91400 Orsay 


Mais aussi pendant le Festisol :

  • 10 jours pour signer - du 24 novembre au 2 décembre (Maison J. Tati)

Chaque année, pendant les « 10 jours pour signer », Amnesty International (AI) concentre son action sur des situations individuelles de violations de droits humains, emblématiques des combats que nous menons dans la durée et/ou à l’échelle plus large d’un pays ou d’une région.

Les 10 jours pour signer sont une manière de mettre un coup de projecteur mondial sur la situation de 10 personnes dont les droits sont violés. Le suivi de ces personnes ne s’arrête pas à ces 10 jours. Toutes bénéficient d'un suivi au niveau international après 10 jours pour signer, mais pas forcément au sein d'Amnesty International France.

La solidarité chez nos voisins :

  • 26/11 : Marché d’artisanat africain à Bures-sur-Yvette, proposé par l’association Ajukoby
  • 1/12 : Journée solidaire aux Ulis proposée par les associations de solidarités ulissiennes et orcéennes de 10h30 à 18h (LCR de la Treille)

Des témoignages et des échanges sur les « Solidarités internationales, avec  (et entre) les Pays d'Afrique et d’ailleurs » avec la présence de Gaston Kelman et de nombreuses associations des Ulis, de Bures-sur-Yvette et d'Orsay

  • Focus sur la Solidabox du 4/9 au 1/12

Le Secours Populaire Français (antenne de Orsay-Saclay) en partenariat avec l’Association MJC Jacques Tati met en place une collecte de matériel scolaire. Pour les étudiant.e.s de l’Université d’Orsay, qui ont souvent un petit budget sachant que les fournitures scolaires ce n’est quand même pas donné !

SAISON CULTURELLE 2018/2019

carnet saison 2018

Orsay Mag'

magazin novembre2018

ANNUAIRE DE LA VILLE

couv annuaire 2018 19

ÉPHÉMÉRIDE

Vendredi16NovembreSemaine 46 | MargueriteGPremier quartier

LA MÉTÉO À ORSAY

Mostly Cloudy

8°C

Orsay

Mostly Cloudy

Humidity: 99%

Wind: 9.66 km/h

  • 16 Nov 2018

    Mostly Cloudy 10°C 6°C

  • 17 Nov 2018

    Sunny 7°C 1°C